André-Marie GBENOU: Reconciliation? faire autrement serait plutôt une trahison

Img 4940 5 1

Je m'en voudrais de rester coit et de ne rien dire quant à la fameuse réconciliation entre les Sieurs Patrice TALON et Thomas Boni YAYI du 19 avril passé, laquelle réconciliation fait dégouliner beaucoup d'encre et de salive.

Contrairement à ce que pensent la plupart, le geste de Monsieur Patrice TALON est, je pense,  salutaire, et faire autrement serait plutôt une trahison. Trahison vis-vis du peuple et sur lui-m^me.

Qui pourrait imaginer ce qui allait se passer si le Président de la République devenait foufou, impulsif et caustique dans cette tension qui cloisonne les deux amis d'entre-temps? Qu'arriverait-il s'il allait prendre la décision morbide de chercher par toutes méthodes, mesures quelles qu'elles soient  Boni YAYI et de lui faire passer les plus mauvais jours de sa vie en se déchainant? qu'arriverait-il si Sieur TALON avait simplement appliqué la loi du talion du code Hammourabi, cad en prenant à bras le corps la situation et de décider d'en finir avec Boni YAYI comme l'aurait voulu faire ce dernier? du genre, tu m'as fait ça, je te fais ça

Et bien, il y aurait un regard dédaigneux suivi peut-être de soulèvements populaires pour éconduire cet éventuel voeu du Président.

C'était loin d'être une trahison.

De toutes les façons, le béninois est épris de paix, et sieur Patrice TALON en a fait montre.

Ce qu'il faut aussi remarquer et saluer à travers ce geste talloniste est qu'il a honoré a priori, à travers cette '"embrassade-"réconciliatrice" ", sa promesse de campagne, en l'occurrence, quand il disait " il n'y aura pas de la chasse aux sorcières. Je ne viens pas me venger". Du moment où cela ne remet pas en cause les fondements à cause desquels on l'a élu, il est de bon ton de ne pas demeurer dans la gourance et de se rendre à l'évidence.Aussi, faut-il remarquer et c'est d'ailleurs ce qui est meilleur, il n' y aura pas trop de tensions autour de l'échauffourée qui existait entre les deux amis. Pourquoi? parce que la rencontre d'Abidjan, vient en quelque sorte, caresser, que dis-je façonner, du moins adoucir ce que l'on aurait voulu, ou attendu du Président TALON, à savoir la question de savoir, s'il va intenter des actions contre Boni YAYI, s'il va lui mettre les bâtons dans les roues? etc. Mais ce qui va déplaire une ribambelle d'individus, est qu'ils auraient peut-être souhaité, que l'on passe en revue devant la justice, les affaires louches et sordides dans lesquelles se retrouve Monsieur T. Boni YAYI. Pour ceux qui restent dubitatifs à ce jour, je pense qu'une réponse de ma part, mérite attention.

Réconciliation dont il s'agit ici n'est nullement la fermeture de l'oeil sur la gestion anté de la res publica, mais plutôt la fermeture de l'oeil sur les " intrigues politiques" qui n'ont ont jailli surtout durant les joutes électorales. Il s'agit donc d'une réconciliation qui a trait aux échauffourées qui ont opposé les deux, qui vient taire donc la question de l'antipathie indescriptible existant au sein de la marmite YAYI-TALON.Ceci dit, on est amis mais en principe n'emp^che que tu répondes de tes actes( cest ce qui devrait être.). Mais comment cela va t'il se passer?

Par ailleurs, il est un passage du mot du Président TALON qui suscite des commentaires quelque peu biscornus mais intéressants. Je veux citer cet extrait

Je remercie les Présidents Faure et Alassane pour le soutien dont nous avons bénéficié. Le temps que nous venons de passer ensemble est un témoignage de leur leadership. Je fais le serment à Yayi Boni d’être un bon Président et je rassure que je donnerai le meilleur de moi même pour garantir au Bénin et à toute la sous région une bonne ambiance de Solidarité et de Paix. Les intrigues de la compétition politique ne prendront pas le pas sur notre devoir d’œuvrer pour la Paix. »

Je pense qu'aucun problème ne se pose à ce niveau, même si beaucoup pensent que c'était déplacé.

NB: Je fais le serment à Yayi Boni d’être un bon Président : à travers ce passage, il faut voir plutôt en sieur TALON, un homme humble, courtois et grand. Pourquoi? parce qu'il est de bon ton, de promettre à votre prédécesseur que la chose dont la gestion vous est finalement échue, sera utilisée, gérée à bon escient . Et je pense qu'il était normal que le Président TALON fasse cette promesse qui devrait être bien vue, plutôt que d'être mal interprétée.

je rassure que je donnerai le meilleur de moi même pour garantir au Bénin et à toute la sous région une bonne ambiance de Solidarité et de Paix: ici aussi, il s'agit de la continuité de la promesse. On comprend donc que le Président TALON réitère son désir et son voeu profond  de travailler avec tous les béninois sans distinction aucune de race, de religion, etc. Et c'est justement dans l'optique de cette ambiance dont il parle, qu'il en pose la première pierre qui n'est rien d'autre que la réconciliation d'Abidjan. La dernière phrase l'illustre plus.

Chers tous, au demeurant, il apparait impérieux de voir à travers tout ceci en l'homme, quelqu'un de grand. Un homme de coeur, il vrai père de famille, un vrai enfant de Dieu qui pardonne.

Loin d'un film chimérique et insidieux, je pense que l'action de TALON est salutaire et rehausse la bonne image du pays, qui est déjà saluée de par le monde.

Que ceux qui ne veulent pas comprendre, s'évertuent toujours à cancaner, à ergoter, à chicaner.

Je salue le geste de réconciliation de TALON.

A l'intelligent, peu de mots suffisent.