André-Marie GBENOU: Elle était d'une carrure imposante cette Miss

Dianadiana.jpg (69.78 Ko)

Candidate à l'élction MISS BENIN FRANCE EUROPE.

ELLE, c'est Diana AKOUAKOU pour désigner une amie, une collègue de filière, une rivale de rang exceptionnelle, une fille pleine d'entrain et d'élégance, candidate à Miss BENIN FRANCE-EUROPE (MBFE).

Je l'ai plus connue en deuxième année de Diplomatie et Relations Internationales à l'ENA-BENIN. Elle se faisait remarquer par sa brilllance. J'étais à mille lieues de penser qu'elle était d'une intelligence malgré son charme, puisqu'il est remarqué de beaucoup que celles qui s'enjolivent, n'ont souvent pas le temps de trimer, de beaucoup travailler parlant des études. Mais elle, faisait exception à cela, sans être hérétique.

Diana était aussi d'une simplicité rare. Elle était sociable, douce et ne restait pas indifférente aux autres.

Je me rappelle l'avoir remorquée, un de ces jours de l'année 2013. J'allais la déposer chez elle, à Zogbo.

Une conversation naquit.

-André-Marie, tel que je te connais, je suis sure qu'arrivé à la piaule, tu vas attaquer les cahiers comme d'habitude, me lance t'elle.

-Non, toi aussi, je vais me reposer, hihihihhi, lui répondis-je

--Je ne te crois pas, à voir la façon dont tu reçois de bonnes notes, il est pensable que tu es dans les cahiers toutes les minutes, ajouta-t-elle

-aie, non, pourquoi tu m'attaques du coup, et toi même? n'est-ce pas toi qui, à voir les notes actuelles, serais la première de la filière? repliquai-je

-André-Marie, cesse de te moquer de moi, tu sais très bien que tu me dépasses de très loin dans les notes, donc cesse d'être tartuffe.(rétorqua t'elle pour finir)

Je la déposai chez elle et rentrai chez moi.

A la sortie de promotion, elle était notre 4e , après Guillaume, moi et Isidore. C'était une fille de taille.

Diana a toujours su se valoir. En 2013, elle était la deuxième Dauphine de Miss ENAM.

Toujours sereine et imposante, Diana est, si on peut le dire, une habituée des élections de Miss. A la différence que dans le cas d'espèce, il s'agit d'une élection d'envergure internationale.

Diana, toi qui a toujours fait montre d'urbanité, je te sais brave et surtout apte à transgresser les apories. Ceci dit, sois forte, courageuse et que la couronne me revienne (bidonnant).

J'oubliais, permets-moi  de titiller ta susceptibilité.

Tu es charmante, séduisante, attirante, subjuguante, scintillante, affriolante. Tu es d'un charme rarissime et d'une beauté profonde.

Attention, beauté et charme ne veulent pas dire la même chose.

Bisous et bonne chanson